Connexion




La popote du cochon

............. qui s'en dédit !

Merci de me lire, de critiquer et de partager. N'hésitez pas à utiliser une des fonctions au bas des recettes pour m'indiquer si vous avez aimé voire testé mes recettes. La cuisine, c'est la transmission. Soyez les bienvenus.

Manalas

Par susminervam Petit déjeuner Goûter Dessert Brunch
Pour 6 personnes
Temps de préparation : 1 h
Temps cuisson : 20 min
Temps repos : 8 h
Manalas

Il est revenu le temps de l'Avent. Le grand Est de la France et traditionnellement la région d'Alsace sont renommés pour leurs merveilleux marchés de Noël avec à la tête de ceux-ci le très célèbre marché strasbourgeois qui s'étend aux pieds de la cathédrale. A l'origine ces petits marchés festifs avaient pour vocation la convivialité et la préparation des fêtes de Noël dans le domaine de la décoration et de l'alimentation. Les temps changent malheureusement et ces petits marchés ont beaucoup de mal à ne pas devenir des foires à gogos prêts à acheter n'importe quoi.

Toujours est-il que certains entrent en résistance et continuent - heureusement - à faire fleurir les guirlandes de pains d'épices décorés, l'incontournable "Glühwein" ( le vrai vin chaud aux épices douces ) et les fameux manalas aussi connus en d'autres régions de l'Alsace sous le vocable de Mannele. En Alsacien, la terminaison "le" ou "la" est une  marque de diminutif, aussi faut-il entendre par Manala ou Mannele les "petits bonhommes".

Il s'agit donc d'un gateau de brioche en forme de petit bonhomme.

J'en prépare aussi et je vous livre ma recette ( il en existe de très nombreuses au sein des familles alsaciennes et chacune de défendre la sienne ! )

Coût : Bon marché
Difficulté : Facile

Ingrédients :

300 grammes de farine de froment,


15 grammes de levure de boulanger fraîche,


4 petits oeufs + 1 jaune pour la dorure,


150 grammes de beurre doux,


7 grammes de sel fin,


30 grammes de lait,


40 grammes de sucre en poudre,


quelques raisins secs, du sucre glace.


Préparation :

Je suis partisan de la brioche en deux pousses, la première à froid et la seconde après façonnage en milieu tempéré.

Sortir les oeufs, le beurre et le lait du réfrigérateur une heure avant pour les ramener à température de la cuisine.

Dans le lait, délayer la levure et le sucre. Laisser reposer une petite dizaine de minutes pour que la levure commence à agir et fasse gentiment bouillonner le levain.

Dans la cuve du robot pétrin ( ou dans une jatte si l'on fait ça à la main ) mélanger avec les oeufs entiers, la farine et le sel.

Pétrir pour obtenir une consistance molette et collante. Ajouter alors le beurre en petits morceaux en plusieurs fois et continuer de pétrir très longuement. La pâte restera un peu collante.

La ramasser en boule autant que possible, fariner légèrement et couvrir hermétiquement avec un film étirable. Déposer dans le bac à légumes du réfrigerateur.

Laisser poser au moins huit heures.

A l'issue, sortir la pâte sur le plan de travail fariné et pétrir doucement. Il n'y a pas de dégazage à faire ou presque pas car la pousse au froid reste très discrète. C'est plutôt un temps de repos.

La pâte doit être souple et ne plus coller ; la travailler doucement en farinant souvent mais peu pour obtenir une consistance souple et bien sèche cette fois.

Etaler au rouleau sur un gros centimètre d'épaisseur.

A l'aide d'un emporte-pièce en forme de "petit bonhomme" découper délicatement les manalas que l'on pose sur une plaque à pâtisserie revêtue d'une feuille de papier cuisson. ; continuer jusqu'à épuisement.

Couvrir d'un torchon propre et laisser lever dans une pièce chauffée et à l'abri des courants d'air.

Les manalas doivent avoir pris une belle épaisseur et se retrouver bien dodus.

Battre le jaune d'oeuf avec une demie cuillérée à café d'eau et dorer les manalas généreusement.

Découper les raisins en trois et enfoncer des morceaux de raisins pour former deux yeux, une bouche et une petite série de boutons sur le ventre.

 

Préchauffer le four à 180°c.

Déposer un voile fin de sucre glace sur les manalas et enfourner pour une petite demie heure en surveillant. Si les brioches colorent trop vite, baisser le four à 150°c et positionner le sélecteur du four en position basse ( chaleur par le bas ).

Les manalas sont cuits quand ils ont pris une belle couleur et sont bien gonflés. A la sortie du four, déposer un nouveau voile de sucre glace pour les "glacer" justement. Le sucre va disparaître.

Les manalas se mangent chauds, tièdes, froids, n'importe quand de préférence et méritent tous les accompagnements, du chocolat au Glühwein !

                                                                                                 

 

 

On change de pièce ?

Scanne moi avec ton mobile ou ta tablette pour m'emmener où tu veux!

Publier un commentaire

Qui es-tu ?


Blogues-tu ?

Commentaire :


Joindre ma photo : Parcourir...
Pour recevoir la réponse tu dois te connecter avant de laisser ton commentaire ;-)
Envoi en cours...
A fait la recette A goûté la recette

Répondre

susminervam

🍴 La newsletter La popote du cochon

Reçois par e-mail toutes les nouvelles recettes de susminervam.

X

Contacter susminervam

Envoi en cours...