Connexion




La popote du cochon

............. qui s'en dédit !

Merci de me lire, de critiquer et de partager. N'hésitez pas à utiliser une des fonctions au bas des recettes pour m'indiquer si vous avez aimé voire testé mes recettes. La cuisine, c'est la transmission. Soyez les bienvenus.

Confiture d'oranges

Par susminervam Brunch
Temps de préparation : 2 h
Temps cuisson : 40 min
Confiture d'oranges

Je n'aime pas du tout la confiture d'oranges mais j'ai dans mon entourage quelques amateurs éclairés qui apprécient beaucoup celle que je prépare depuis des années. Sa réalisation implique beaucoup de travail mais le produit fini est à la hauteur des attentes. J'aime bien mélanger l'orange avec deux ou trois pomelos bien roses qui lui confèrent un soupçon d'amertume.

Ingrédients :

3 kilos d'oranges à jus,


3 pomelos bien fermes,


du sucre ( quantité à définir au cours de la recette )


Préparation :

Laver soigneusement  les oranges et les pomelos.

A l'aide d'une pique en bois ( brochette) piquer chaque orange et pomelo en dix endroits sur la surface. Mettre les fruits dans un très grand faitout et couvrir d'eau froide. Faire monter à ébullition et laisser frémir une demie-heure.

A l'issue, vider l'eau et la remplacer par de l'eau fraiche. Laisser reposer toute une nuit en changeant d'eau au moins six fois.

Le lendemain, coupez les fruits en quatre. Il est alors aisé de peler chaque fruit car la peau glisse toute seule sous le pouce. Recueillir la chair des agrumes sans vous soucier des peaux blanches, filaments et autres pépins.

A l'aide d'un moulin à légume ( le bon vieux moulin à purée qui reste indispensable ) passez les chairs pour en exprimer un jus qui est trouble et un peu épais.

D'autre part, choisir quelques quartiers de peaux d'oranges et de pomelos. A l'aide d'un bon couteau, émincer ces peaux le plus finement possible pour obtenir de très fins bâtonnets.

Peser le jus exprimé qui ira rejoindre son équivalence en poids de sucre dans une vraie bassine à confiture. Ajouter les zestes découpés.

Cuire la confiture quarante minutes à tous petits bouillons. Comme toute confiture délicate, il faut écumer tout au long de la cuisson avec une écumoire que l'on plonge systématiquement dans de l'eau froide pour la nettoyer entre deux "écumages". Il faut également veiller à remuer très doucement pour ne pas souiller les bords de la bassine et ne pas laisser se déposer du jus sucré au dessus du niveau de la confiture en cuisson. On peut à cet effet utiliser un pinceau de cuisine mouillé pour régulièrement nettoyer le bord intérieur de la bassine.

Lorsque le temps de cuisson parait suffisant, verser sans attendre la confiture dans des pots ébouillantés et munis de couvercles à vis. Remplir les pots à ras-bord et les retourner sur un torchon humide en ayant pris le soin de leur donner un petit coup d'éponge mouillée pour les "dépoisser".

La confiture sera prise et bien ferme dès le lendemain.

Les amateurs la consomment au petit déjeuner ; moi je m'en sers surtout en pâtisserie en garniture d'un bon gâteau roulé ou avec une tarte Sacher.

On change de pièce ?

Scanne moi avec ton mobile ou ta tablette pour m'emmener où tu veux!

Publier un commentaire

Qui es-tu ?


Blogues-tu ?

Commentaire :


Joindre ma photo : Parcourir...
Pour recevoir la réponse tu dois te connecter avant de laisser ton commentaire ;-)
Envoi en cours...
A fait la recette A goûté la recette

Répondre

susminervam

🍴 La newsletter La popote du cochon

Reçois par e-mail toutes les nouvelles recettes de susminervam.

X

Contacter susminervam

Envoi en cours...