Connexion




La Cerise Sur Mes Gâteaux

Partage d'une cuisine qui se veut traditionnelle, simple et inventive.

J'aime la cuisine. Celle que l'on partage, que l'on respecte, que l'on ré-invente, l' épicée, la sucrée,la colorée la piquante...cette saltimbanque qui ne connaît d'autres frontières que celles de l'imagination

Le cumin

Le but de cet article n'est pas de  détailler l'historique de cette épice mais de partager avec vous l'essentiel de ce qu'il faut savoir sur cette épice lorsque l'on est un amoureux de la cuisine du monde.

En tout premier lieu il faut savoir qu'il existe 2 types de cumin, le cumin brun et le cumin noir. Nous parlerons ici du cumin brun uniquement ( et je réserverai un autre article pour le cumin noir qui a également des vertus extraordinaires et qui porte le nom de graines de nigelle).

Le cumin est utilisé depuis toujours dans la cuisine orientale mais il a su également s'intégrer et s'importer en occident où il entre dans la fabrication des fromages et autres (ex : gouda au cumin)

En plus d’être une épice, le cumin a également des vertus médicinales car, aussi loin que je m'en souvienne, je pose  sur le cumin un regard "salvateur".

En effet,  touts petits, ma mère nous faisait boire une grosse poignée de cumin moulu, mélangé dans une eau préalablement sucrée avec un peu de miel, du cumin pour calmer nos maux de ventre. C'était si efficace, qu'aujourd'hui encore, mon fils, âgé de + de 20ans, en prend spontanément lorsqu'il a une douleur au ventre et ça passe....Propriétés médicinales connues : antispasmodique, anti-inflammatoire, anti-rhumatismal

Vous l'aurez-bien compris, cette petite graine brune, allongée, originaire du bassin méditerranéen oriental (cultivée essentiellement en Turquie,en chine ou en Inde) a plus d'un tour dans son sac...elle parfume divinement bien les plats.

Il faut tout de même la doser et s'en tenir à 1 cuillère à café car trop de cumin donne au plat, un goût acre pas très agréable au palais.

Cette épice fait partie des plus anciennes épices du monde puisqu'on retrouve la trace de son utilisation il y a 5000 ans chez les Egyptiens ,  c'est dire que ses vertus sont nombreuses.

Dans ma cuisine, je l'utilise, entre autres, pour :

- la purée de fèves

- les boules de kefta et la viande hachée en général

- les oeufs à la tomates 

- la marinade  des poissons

- les tripes

- la tête de veau ou d'agneau

- la sauce bolognaise (en parts égales avec le poivre)

 

 

Publier un commentaire

Qui es-tu ?


Blogues-tu ?

Commentaire :


Pour recevoir la réponse tu dois te connecter avant de laisser ton commentaire ;-)
Envoi en cours...
A fait la recette A goûté la recette

Répondre

X

Contacter Hafida

Envoi en cours...