Suivre ce blog

Connexion




La popote du cochon

............. qui s'en dédit !

Merci de me lire, de critiquer et de partager. N'hésitez pas à utiliser une des fonctions au bas des recettes pour m'indiquer si vous avez aimé voire testé mes recettes. La cuisine, c'est la transmission. Soyez les bienvenus.

Pain de semoule - matlouh

Par susminervam Petit déjeuner Entrée Apero Brunch
Pour 6 personnes
Temps de préparation : 20 min
Temps cuisson : 8 min
Temps repos : 1.5 h
Pain de semoule - matlouh

L'Afrique du Nord n'a pas la tradition boulangère des pays d'Europe. Toutefois, dans les trois pays majeurs du Maghreb, le pain est présent sous des formes variées. L'un de ces pains, connu au Maroc comme le "matlouh", est présent partout. Il se prépare soit complètement avec de la semoule de blé dur très fine, soit avec un mélange semoule/farine. Je fais régulièrement cette dernière version car l'ajout de farine de blé procède à une excellente panification.

                                                         

 

  NOTA : les illustrations sont tirées de l'oeuvre picturale d'un peinte génial, Hocine Ziani, figuratif et orientaliste au talent immense.

Coût : Très bon marché
Difficulté : Très facile

Ingrédients :

300 grammes de semoule extra-fine,


200 grammes de farine de blé,


1 cuillerée à café de sel,


1 cuillerée à café de sucre,


+/- 300 ml d'eau tiède,


2 cuillerées à café de levure déshydratée ou un petit demi cube de levure fraîche.


Préparation :

Dans une grande jatte, mêler les ingrédients secs.

Ajouter l'eau tiède et pétrir rapidement durant dix bonnes minutes à la main ou cinq minutes au robot-pétrin.

En fonction de la nature de la farine, il faut plus ou moins d'eau d'où la nécessité de ne pas tout verser en une seule fois mais de doser.

La pâte devient bien souple et élastique et ne doit plus coller ni aux doigts ni au contenant.

Ramasser en boule, fariner légèrement et laisser lever 45 minutes sous un torchon dans la cuisine, à l'abri des courants d'air.

A l'issue de la pousse, fleurer le plan de travail avec quelques pincées de semoule. Dégazer la pâte levée  au poing et découper la pâte en douze portions égales.

Dans la semoule, bouler chaque pâton à la main puis à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, former des disques de 1 cm d'épaisseur et 12 cm de diamètre.

Déposer chaque matlouh sur un plan propre et également fleuré à la semoule. Couvrir d'un torchon et laisser encore lever 45 autres minutes.

Lorsque les matlouh ont une nouvelle fois poussé, mettre à chauffer une grande poêle anti-adhérente à fond épais. Lorsque la poêle est très chaude et fumante, déposer les mathlou trois par trois en réduisant un peu le feu.

Surveiller et retourner toutes les deux minutes. Les pains vont gonfler et prendre une jolie teinte dorée soutenue.

Réserver les matlouh dans une panière garnie et couverte d'un torchon.

Déguster sans attendre.

Les pains de semoule sont délicieux fraichement cuits et s'accommodent de tous les plats. Natures, coupés en deux avec un peu de beurre et de miel pour le petit déjeuner, en accompagnement des crudités et autres salades goûteuses, avec la méchouïa ( ici, sur le blog "La méchouïa d'Aziz" ), pour saucer les tajines et autres bouillons, trempés dans la harira........ libre à vous.

On change de pièce ?

Scanne moi avec ton mobile ou ta tablette pour m'emmener où tu veux!

Publier un commentaire

Qui es-tu ?


Blogues-tu ?

Commentaire :


Joindre ma photo : Parcourir...
Pour recevoir la réponse tu dois te connecter avant de laisser ton commentaire ;-)
Envoi en cours...
A fait la recette A goûté la recette

Répondre