Connexion




La popote du cochon

............. qui s'en dédit !

Merci de me lire, de critiquer et de partager. N'hésitez pas à utiliser une des fonctions au bas des recettes pour m'indiquer si vous avez aimé voire testé mes recettes. La cuisine, c'est la transmission. Soyez les bienvenus.

Omelette d'inspiration norvégienne

Par susminervam Goûter Dessert
Pour 8 personnes
Temps de préparation : 2 h
Temps cuisson : 15 min
Temps repos : 8 h
Omelette d'inspiration norvégienne

Une omelette "d'inspiration norvégienne" qui a gentiment terminé la fin de repas de mon dernier Noël.  Ce dessert est réputé un peu difficile mais il n'en est rien, au contraire. Le résultat est garanti.

Coût : Bon marché
Difficulté : Moyen

Ingrédients :

Biscuit cuiller

Biscuit cuiller



60 grammes de farine,


60 grammes de fécule de maïs,


6 blancs d'oeuf,


5 jaunes d'oeuf,


125 grammes de sucre semoule,


1 pincée de sel


Du sucre glace,


Du beurre,



L'omelette

L'omelette



1 litre de TRES bonne glace à la vanille,


1 grosse mangue,


3 citrons verts,


3 fruits de la passion,


4 feuilles de gélatine,


100 grammes de sucre semoule,


1 petit verre de rhum agricole.



Pour la meringue italienne



4 blancs d'oeuf,


150 grammes de sucre cristallisé,


10 cl d'eau,




Préparation :

Biscuit cuiller

La veille

Préchauffer le four à 150 °c.

Clarifier les oeufs.

Monter les blancs en neige et les serrer avec une cuillerée à soupe de sucre semoule. Réserver.

Fouetter cinq jaunes d'oeufs avec le reste de sucre pour obtenir un mélange bien clair et mousseux. Tamiser les poudres et les ajouter en plusieurs fois dans les jaunes en mélangeant soigneusement.

Détendre l'appareil avec un quart des blancs d'oeufs en neige. Ajouter le reste des blancs à la maryse  en soulevant bien la masse et en veillant à ne pas les casser.

Beurrer généreusement une plaque à pâtisserie et couvrir un papier sulfurisé bien graissé également. Etendre et lisser la pâte à la spatule sur un bon centimètre d'épaisseur.

Poudrer de sucre glace sur toute la surface. Laisser reposer 15 minutes et renouveler l'opération avec le sucre glace. Enfourner pour une quinzaine de minutes. Le biscuit cuiller est cuit lorsqu'il est blond et légèrement perlé ( sucre ).

Mettre à refroidir.

 

L'omelette

La veille

Peler la mangue et détailler la chair en petits morceaux. 

Dans une casserole, mettre la chair de mangue et zester les trois citrons verts. Presser je jus et l'ajouter à la mangue. Couper les fruits de la passion en deux. A l'aide d'une cuillère à soupe, retirer la chair et les pépins que l'on verse dans une passoire à thé et en exprimer tout le jus possible dans la casserole. Renouveler la préparation avec les deux autres fruits. Ajouter le sucre semoule et mettre à compoter sur feu moyen pendant un bonne vingtaine de minutes. 

Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans un grand volume d'eau froide. 

Quand la gélatine est bien ramollie, l'essorer entre les mains et l'ajouter à la compote bien chaude. Mélanger soigneusement. Ajouter 1/3 du rhum. Verser dans un petit saladier, couvrir et réserver au frais jusqu'à complet refroidissement.

Sortir la glace du congélateur.

Choisir un contenant long et haut ( moule à pâté en croûte à charnière ).

Dans la plaque de biscuit, découper deux plaques à la forme du moule. ( Le reste du biscuit se découpe en petits morceaux qui iront se réfugier dans la boite métallique pour le café ! ).

Foncer le moule avec deux ou trois morceaux de film alimentaire en veillant à ce qu'il déborde généreusement de toutes parts.

Détendre la glace avec une cuillère et en verser la moitié dans le fond du moule. 

Déposer une plaque de biscuit et tasser délicatement du plat de la main. Poncher avec un peu de rhum.

Verser la compote de fruits qui doit être un peu gélifiée. Etaler régulièrement. Poser la deuxième plaque de biscuit et poncher à nouveau. Verser alors le reste de la glace. Tasser. Sur un torchon plié en quatre sur le plan de travail, taper le fond du moule deux ou trois fois pour chasser l'air. Couvrir l'omelette avec le film alimentaire qui dépasse.

Mettre au congélateur.

Le jour du service

Sortir l'omelette du congélateur.

Dans une petite casserole rassembler le sucre cristallisé et l'eau. Mettre à bouillir et surveiller la température du sirop. Lorsque celui-ci atteint 100°C, monter les blancs en neige. Lorsque le sirop atteint 121°C, le verser en petit filet sur la masse des blancs tout en fouettant à pleine vitesse. Continuer à battre durant cinq bonnes minutes. Les blancs doivent être très lisses et très brillants.

Démouler l'omelette sur un grand plat de service.

Avec une spatule, couvrir TRES généreusement l'omelette avec la meringue sur toutes les faces.

Avec un chalumeau de cuisine, faire blondir la meringue ou le cas échéant, la passer deux minutes dans un four TRES chaud.

Lorsque la meringue a blondi, décorer selon l'envie.

Faire chauffer un gros trait de rhum dans une petite casserole haute.

Apporter l'omelette à table et flamber devant les convives.

 

                                                           

 

 

 

 

 

 

L'omelette norvégienne est un plat emblématique de la grande cuisine française qui pourrait dater de l'Exposition Universelle de 1867. Sa version traditionnelle admise sur les tables du 20ème siècle est faite d'une glace Plombières, de biscuit et est parfumée au kirch. 

On peut selon son gré en varier les ingrédients tant par le choix de la glace que celui des fruits. Je vous ai livré mon interprétation de ce fabuleux dessert très festif.

On change de pièce ?

Scanne moi avec ton mobile ou ta tablette pour m'emmener où tu veux!

Publier un commentaire

Qui es-tu ?


Blogues-tu ?

Commentaire :


Joindre ma photo : Parcourir...
Pour recevoir la réponse tu dois te connecter avant de laisser ton commentaire ;-)
Envoi en cours...
A fait la recette A goûté la recette

Répondre

susminervam

🍴 La newsletter La popote du cochon

Reçois par e-mail toutes les nouvelles recettes de susminervam.

X

Contacter susminervam

Envoi en cours...